BTS de géologie appliquée du Lycée Loritz en partenariat avec l’ENSG : 1ère réunion de travail pour une refonte du référentiel

La 1ère réunion de travail en vue de la refonte du référentiel du BTS de géologie appliquée du Lycée Loritz s’est tenue début octobre au sein de l’ENSG.
Premier travail de ce type depuis 1992, l’objectif est d’adapter le programme pour suivre l’évolution des métiers et du marché de l’emploi.

Les entreprises Imerys, Bouygues Travaux Publics et Total étaient présentes au sein de ce groupe de travail pour porter la voix du monde industriel et apporter leur expertise sur les besoins du marché du travail. Le monde académique et pédagogique était quant à lui représenté par la direction de l’ENSG, l’inspection pédagogique régionale, l’inspection générale de SVT et les enseignants du BTS.
D’ici au mois de janvier, trois autres réunions sont d’ors et déjà programmées. La mise en application du nouveau programme du BTS est prévu à la rentrée 2019.

Le BTS de géologie appliquée
Le véritable atout de cette formation
 crée en 1957 par Marcel Roubault, directeur de l’ENSG, repose sur le partenariat entre le lycée Henri Loritz et l’École Nationale Supérieure de Géologie.

La formation a pour objectif de fournir sur le marché du travail des techniciens supérieurs rapidement et efficacement opérationnels dans l’entreprise.
Pour cela, deux grands principes sont mis en application :

  • une démarche naturaliste dans l’appréhension des problèmes, n’excluant pas le support des sciences exactes ;
  • une pluridisciplinarité garantissant polyvalence et adaptabilité, deux qualités nécessaires pour répondre à la diversité des champs d’action de la géologie, d’une part, et aux fluctuations du marché de l’emploi, d’autre part.

L’équipe pédagogique se compose d’enseignants du secondaire et d’enseignants-chercheurs formant les ingénieurs de l’École. L’ENSG apporte également ses compétences en personnel enseignant et en équipement spécialisé.
Ce BTS est dispensé par la voie scolaire ou par la voie de l’apprentissage.

En savoir + sur le BTS

Publicités

La 99ème promotion d’élèves-ingénieurs de l’ENSG diplômée

L’ENSG a diplômé ce samedi 30 septembre, les 120 ingénieurs-géologues de la promotion Henry de Pimodan au cours de la traditionnelle cérémonie de remise des diplômes.
Aux côtés de Jean-Marc de Montel, directeur de l’école et des responsables d’options de 3ème année, Pascal Triboulot, directeur du collégium Lorraine INP, Romain Pierronnet, représentant le Maire de Nancy et Frédéric Plas, directeur recherche et développement de l’Andra ont délivré, dans des interventions chargées d’émotions et teintées d’humour, leurs félicitations et leurs vœux de réussite aux nouveaux diplômés. Plus de 300 invités; parents, proches, amis et enseignants étaient présents pour partager ce moment consacrant le passage dans la vie active des élèves-ingénieurs.
Un passage dans la vie active qui promet une insertion professionnelle rapide puisque 60% des diplômés – qui ne poursuivent pas leurs études (en thèse notamment) – ont déjà décroché leur 1er contrat de travail.

 

[RETOUR EN IMAGES] Les écoles de terrain pour confronter les élèves-ingénieurs géologues à la réalité de leur discipline

La formation dispensée par l’ENSG comprend une part importante d’enseignements pratiques. Parmi ceux-ci, les écoles de terrain jouent un rôle primordial. Du 11 au 17 septembre dernier, les étudiants de 2ème année ont suivi des écoles de terrains destinées à maîtriser les techniques spécifiques des terrains magmatiques et métamorphiques.
La semaine suivante, ce sont les élèves de 1ère année qui découvraient pour la première fois les réalités du terrain avec pour objectifs principaux de s’initier à la prise de mesure et à l’observation. Au cours de leur cursus au sein de l’école, ils effectueront 7 semaines de travaux de terrain encadrés sur différents sites.

Pendant une semaine, les étudiants de 2ème année ont réalisé des écoles de terrain à Cap Creus (Espagne), Tournon ou Jaujeac.

En 1ère année, les étudiants se sont confrontés pour la 1ère fois au « terrain » à Crozon, Jaujeac ou dans le Var. Lire la suite